• Niveau minimum d'accès : bac ou équivalent
  • Salaire débutant : 1500 €
  • Statut(s) : Statut fonctionnaire, Statut salarié







Assurer le bon fonctionnement du cabinet, effectuer les opérations de nettoyage, savoir utiliser les instruments, avoir des connaissances liées à l'utilisation des appareils d'imagerie médicale... tout cela contribue à l'assistance technique du praticien. Les gestes professionnels nécessaires aux actes de soins évoluant sans cesse, ils doivent faire l'objet d'une actualisation régulière. Il faut donc être curieux, tout en faisant preuve de rigueur, de précision et d'habileté manuelle.

 

  • Il prépare l'ensemble des instruments nécessaires à l'intervention, les amalgames et ciments pour sceller une couronne, les pâtes pour prendre des empreintes... L'hygiène est sa priorité : sans relâche, il désinfecte, nettoie, stérilise et range le matériel utilisé pour les soins. L'entretien du mobilier dentaire lui incombe également.                                                                                                      Une certaine complicité est nécessaire entre le chirurgien-dentiste et son assistant.

  • assistante

    Il faut être capable de lui donner au bon moment ce dont il a besoin pour effectuer les soins au fauteuil. De plus, l'assistant réconforte les patients et les sensibilise en matière d'hygiène bucco-dentaire.

  • Il existe une forte complémentarité entre la partie relationnelle et le côté plus technique du métier.

Répondre au téléphone, prendre les rendez-vous, tenir à jour les dossiers médicaux, établir des devis de prothèse, assurer la liaison avec les organismes sociaux, encaisser les paiements, gérer les stocks et les commandes : l'assistant dentaire remplit des missions de secrétariat. Il gère également les relations avec le prothésiste dentaire et les fournisseurs.